Jean-Paul RIOPELLE, L'hommage à Rosa Luxemburg, 1992 (détail)[ * ]


Bio-Bibliographical Notes/Notes biobibliographiques


Michel Baridon, professeur émerite, Université de Bourgogne. Ses principaux axes de recherche sont la représentation de la nature, la relation Image/langage, l’épistémologie et l’«histoire de la critique en Angleterre et en France de 1500 à 1900». A notamment publié Les jardins: paysagistes, jardiniers, poètes, Paris, Robert Laffont (1998), Gibbon et le Mythe de Rome, Paris, Champion (1977) et Le gothique des Lumières, Paris, Monfort (1991).

Allen Carlson is Professor of Philosophy at the University of Alberta, Edmonton, Canada.  His teaching and research interests include aesthetics, environmental philosophy, and especially environmental and landscape aesthetics.  In this latter area, he has published a number of articles and two co-edited collections of essays, as well as Aesthetics and the Environment: The Appreciation of Nature, Art and Architecture (Routledge, 2000).

Michel Cinus est chercheur en philosophie et détient un doctorat de l'Université de Paris-X. Il a fait des recherches post-doctorales au département de philosophie de l'UQTR en 2000. À côté de la philosophie, il pratique assidûment la musique. Actuellement, il prépare une étude sur la structure et la cognitivité formelle dans les symphonies de Jean Sibélius.

Jean-Louis Déotte, docteur ès lettres en philosophie, maître de conférences en esthétique à l’Université Paris-VIII (Médiation culturelle), Jean-Louis Déotte codirige également le DEA d’esthétique de l’université de Strasbourg. Dans le cadre du CIPh dont il est membre, il a co-organisé la série de conférences sur «Le fait pictural aujourd’hui». Il a publié une quarantaine d’articles sur l’esthétique et la politique ainsi que les ouvrages suivants, Portrait-autoportrait chez Osiris (1986), Le Musée, l’origine de l’esthétique, chez l’Harmattan (1993), et dans la même édition Oubliez! Politiques de la cendre (1994), Le jeu de l'exposition, (sous la direction de Jean-Louis Déotte et Pierre-Damien Huyghe), L'homme de verre: esthétiques benjaminiennes (1998), et L'époque de la disparition: politique et esthétique, (sous la direction de Alain Brossat et Jean-Louis Déotte), (2000).

Denis Dumas est professeur au département de philosophie de l’Université d’Ottawa. Parmi ses publications récentes, on compte : Geschichtlichkeit und Transzendentalphilosophie. Zur Frage ihrer Vermittlung vor dem Hintergrund der Phänomenologie Edmund Husserls, Frankfurt am Main, Peter Lang, 1999 ; « La réception néo-kantienne du Projet de paix perpétuelle », dans : Pierre Laberge / Guy Lafrance / Denis Dumas (dir.), L'année 1795. Kant, Essai sur la paix, Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 1997, p. 368-376 ; « Le criticisme comme philosophie de la culture chez Wilhelm Windelband, dans : François Duchesneau / Guy Lafrance / Claude Piché (dir.), Kant actuel. Hommage à Pierre Laberge, Montréal / Paris, Bellarmin / Vrin, 2001, p.287-303. Ses recherches actuelles portent sur la philosophie des valeurs chez les néo-kantiens de l’École de Bade, ainsi que sur la philosophie de l’environnement.

Thomas Heyd is presently DAAD Guest Professor in the World Heritage Studies Programme of the University of Cottbus, Germany. His home institution is the Department of Philosophy of the University of Victoria. He recently has held fellowships from the OAS (2002-01) the Centre for Studies in Religion and Society at the University of Victoria (2001), the Japan Foundation (1999), and the Humanities Research Centre of the Australian National University (1996). His publications primarily are in aesthetics (concerning the natural environment and concerning contemporary arts), as well as in environmental philosophy and history of philosophy. His publications include "Aesthetic Appreciation and the Many Stories About Nature," British Journal of Aesthetics 41(2), (April 2001); "Aesthetics and Rock Art: Art, Mobile Peoples, and Aesthetic Appreciation in Australia," Arqueologia 25 (2000); and "Dance Today: Art of Body Among Simulacra," Journal of Aesthetic Education 34(2), (Summer 2000), 15-26. He is presently working on Recognizing the Autonomy of Nature, an edited collection of papers in environmental philosophy, for MIT Press, and a collection of solicited papers, co-edited with the archaeologist John Clegg, titled Aesthetics and Rock Art.

Victor Kocay est professeur de langue et de littérature françaises à l’université Saint-François-Xavier. Il est l’auteur de deux monographies, la première sur la philosophie esthétique de Roman Ingarden (Mardaga,1996), la deuxième sur la notion de sentiment dans l’oeuvre de Benjamin Constant (Edwin Mellen Press, 2001). Il est aussi l’auteur de nombreux articles portant sur des auteurs français. Il continue d’étudier le rapport entre l’esthétique et la littérature et dans ce sens prépare un manuscrit sur l’esthétique de Hegel. Il est actuellement co-président de la Société Canadienne d’Esthétique.

Raffaeli Milani est professeur au département de philosophie de l'Università Degli Studi di Biologna en Italie. Ses principales recherches en esthétique portent sur le pittoresque et le paysage.

Ira Newman is Professor of Philosophy at Mansfield University, in Mansfield, Pennsylvania. His research areas are in environmental aesthetics and philosophy of literature. At present he is writing a book, Webs of Fiction, which examines the logic of fictional language, and the ways fictional literature both enlists and influences the cognitive, emotional and moral behavior of its audience.

Philippe Nys, philosophe, directeur de programme au Collège international de philosophie (CIPh) de 1992 à 1998, à Paris. Enseignant en arts plastiques à Paris VIII et à Paris I (Sorbonne) ainsi qu'à l'Ecole nationale du paysage (ENSP) à Versailles, il intervient également régulièrement dans les écoles d'architecture. En co-direction, il a publié plusieurs ouvrages collectifs, Le jardin, art et lieu de mémoire aux Editions de l'Imprimeur (1995) ainsi que Le sens du lieu (collection Recueil, Ousia, 1996), Logique du lieu et oeuvre humaine (Recueil, Ousia, 1997) et Architecture au corps (collection Recueil, Ousia, 1998). Ses recherches développent une herméneutique des arts du lieu » d'un point de vue philosophique et esthétique. Il collabore régulièrement dans des revues générales et spécialisées et il a publié un ouvrage théorique sur l'art des jardins, Le jardin exploré, une herméneutique du lieu, volume I, Editions de l'Imprimeur, collection Jardins et paysages, (1999) (deuxième volume en cours d'achèvement).

Manon Regimbald enseigne à l’Université du Québec à Montréal, au département d’histoire de l’art.  Ses publications en esthétique et en théorie des arts visuels portent principalement sur le sublime et le paysage ainsi que sur les questions du lieu et de l’interdisciplinarité.  Elle est aussi directrice artistique du Centre des arts contemporains du Québec à Montréal.

Günter Seubold est professeur de philosophie à l'Université de Bonn (Allemagne). Outre de nombreux articles sur l'esthétique et l'art, il est l'auteur, entre autres, de deux livres portant sur l'esthétique de Heidegger et celle d'Adorno : Kunst als Enteignis. Heideggers Weg zu einer nicht mehr metaphysischen Kunst (1996), Das Ende der Kunst und der Paradigmenwechsel in der Ästhetik. Philosophische Untersuchungen zu Adorno, Heidegger und Gehlen in systematischer Absicht (1997).

Previous Article /
Article précédent

Top / Début
Table of Contents / Table des matières
Next Article /
Article suivant